3 octobre 2011

En revenant de Lyon


Me voilà de retour de la convention Octogônes. Pour faire mon auteur surbooké, je n'y suis allé que le dimanche. Je pensais visiter la ville, mais ma découverte s'est limitée à la gare Part-Dieu et à quelques stations de tram.

Adrien de vampirisme.com était aux petits soins pour nous. J'ai pu faire connaissance avec de sympathiques auteurs qui ont eu le manque de tact d'être tous plus jeunes que moi : Cécile Guillot, Stéphane Soutoul et Marika Gallman (qui m'a guidé à travers la gare Part-Dieu à l'arrivée et dont j'ai commencé le Rage de dents dans le TGV du retour avec beaucoup de plaisir). Et puis il y avait notre grand sage, Jean Marigny, qui nous a encore éblouis de son érudition tranquille. Tu l'auras compris, nous étions tous là pour des histoires de vampires.

Même si le monde ne s'est pas précipité sur nos livres, nous avons eu le temps de deviser agréablement. J'ai pu croiser également Jerôme Vincent d'ActuSF et Frédéric Fromenty de la librairie Omerveilles, ainsi qu'un des organisateurs de la boutique Trollune. Il y avait également de très nombreux jeux qui m'ont fait saliver, notamment un décor hallucinant pour jouer à Space Hulk sur près de trois mètres carrés avec des figurines.

Vers 15h, au cours d'une table-ronde, nous avons eu des sentences définitives sur le rapport entre le vampire ludique et le vampire littéraire. Nous avions réussi à être moins nombreux sur la scène que dans la salle : il s'agissait donc d'un succès public.

Petite innovation de la technique : j'ai pu me la jouer dans le TGV en écrivant un chapitre sur mon Notebook. Pour en arriver là, ça n'a pas été facile. Je te passe mes démêlés avec le système d'exploitation Windows Starter dont le but doit être de multiplier les ventes une fois que tu as fracassé rageusement ton ordinateur sur le premier truc dur qui traîne. Ensuite, il a fallu sortir la tablette qui était coincée. J'ai reçu l'aide d'un passager en bermuda avec tatouage sur le genou, bouc et crâne rasé que je soupçonne d'écouter du hard. Mon aura en a pris un coup.

Bref, un dimanche fructueux.

Image : source Wikipedia, gare de la Part-Dieu à Lyon

4 commentaires:

JM a dit…

Ah, je t'aurais bien fais visiter ma ville, si tu me l'avais demander. Mais tu ne pouvais pas savoir.

CLAVELUS a dit…

Je t'aurais bien demandé mais, à ma grande honte, je ne vois pas qui tu peux bien être.

D'où ma question : qui est JM ? Comme ça, la prochaine fois, on pourra se faire un Lyon Tour.

Laurent Gidon a dit…

C'est seulement le samedi que je suis venu faire mon savoyard surbooké et je regrette de n'avoir pas pu te croiser dimanche.

CLAVELUS a dit…

J'avais vu ton nom sur la liste des invités. On aura d'autres occasions bientôt.